TRS


Le taux de rendement synthétique (ou TRS, en anglais OEE : Overall Equipment Effectiveness, en allemand: Gesamtanlageneffektivität) est un indicateur destiné à suivre le taux d'utilisation de machines.
Il est défini par la formule : TRS = Temps utile / Temps employé
Le temps utile étant le temps où la machine produit des pièces bonnes à sa cadence normale (nombre de pièces bonnes * temps de cycle sec de la machine). C'est une mesure de l'efficacité d'une ligne de production. Il existe d'autres indicateurs comme le TRG : Taux de rendement global.
Le TRS décompose et met en évidence les pertes de production en différentes catégories sur lesquelles un plan d'action est mis en place.
Ainsi, on retrouve trois taux dans le calcul théorique du TRS :
- le taux de disponibilité (notamment influencé par les pannes et les changements d'outils),
- le taux de performance (notamment influencé par les micro-arrêts et les baisses de cadences),
- le taux de qualité (notamment influencé par les défauts et les pertes aux redémarrages),
Le TRS correspond à la multiplication de ces trois taux. Chacun des trois taux étant compris entre 0 et 100 %, le TRS doit donc être compris entre 0 et 100 %. Plus un indice de TRS est proche de 100 %, meilleure est l'efficacité de la ligne.
Pratiquement, le TRS est souvent calculé comme le rapport entre le nombre de pièces bonnes produites pendant une certaine période et le nombre de pièces théoriquement produites durant la même période.
On peut améliorer un TRS en utilisant différentes méthodes (SMED, TPM, 5S, autoqualité, démarche ergonomique...).